Comments (0)

LE COÛT DE LA DÉGRADATION DE LA ZONE CÔTIÈRE EN AFRIQUE DE L’OUEST: BÉNIN, CÔTE D’IVOIRE, SÉNÉGAL ET TOGO

Les zones côtières de l’Afrique de l’Ouest accueillent environ un tiers de la population de la région et génèrent 56 pour cent de son produit intérieur brut (PIB). Elles abritent des zones humides précieuses, des pêcheries, des réserves de pétrole et de gaz et un potentiel touristique élevé. Cependant, ces zones sont soumises à de fortes pressions: l’urbanisation rapide le long de la côte a augmenté la demande en terres, en eau et autres ressources naturelles; les infrastructures artificielles et l’extraction de sable ont entraîné un important recul des côtes; de plus, le changement climatique et les risques de catastrophe exacerbent ces menaces. En conséquence, les zones côtières subissent une dégradation environnementale alarmante entraînant des décès (dus aux inondations, à la pollution de l’air et de l’eau), ainsi que des pertes d’actifs (maisons, infrastructures) et des dommages aux écosystèmes critiques (mangroves, habitat marin).
Author: Croitoru, Lelia; Miranda, Juan José; Sarraf, Maria
Language: French
Pubished By: ASSANE DIOUF
Pubished date: March 2019

Post a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Comments

Do you have any question?