Comments (0)

Risques transfrontaliers et gouvernance de ces risques en Afrique de l’Ouest

Les catastrophes et les risques de catastrophe ne reconnaissent pas les frontières nationales. L’association des dangers naturels et de ceux causés par l’homme, créant des risques toujours plus complexes et interdépendants, feront qu’à l’avenir, cette réalité s’accentuera. Il est donc d’autant plus important de renforcer une gouvernance efficace des risques transfrontaliers. Pourtant, les dispositifs politiques et de gouvernance utilisés pour gérer les actions de prévention des catastrophes, réduire les risques et répondre aux retombées d’une catastrophe demeurent profondément ancrés dans les conceptions traditionnelles de la souveraineté nationale. Ils sont par conséquent exécutés à l’intérieur des frontières nationales. Ce rapport aborde le Bassin du fleuve Volta, sous forme d’étude de cas, au titre des défis auxquels font face les sociétés d'Afrique de l’Ouest, en ce qui concerne les risques humanitaires transfrontaliers à long terme. Il a été dressé dans le cadre d’une collaboration plus large entre King’s College London, DARA et la Commission de la CEDEAO, visant à mettre l’accent sur les efforts de réduction des risques de catastrophes (RRC) dans la région, grâce au soutien technique et au renforcement des capacités des organisations régionales.
Author: Obrecht, Alice; Mead, Naomi
Language: French
Pubished By: Assane DIOUF
Pubished date: 2014

Post a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Comments

Do you have any question?